Molestation des enfants: comment savoir quand quelque chose ne va pas?

En tant que parent, vous pouvez avoir le sentiment gênant que quelque chose ne va pas chez vos enfants. Vous pourriez avoir de la sueur sur votre front lorsque vous vous souviendrez de la façon dont l'entraîneur de votre enfant les épingle ou que vous verrez votre fille avec ses amis masculins. Beaucoup d’entre nous croient au meilleur des autres, c’est pourquoi nous sourions généralement et passons le moment sans commentaire.

Cependant, que se passe-t-il si notre instinct fait allusion à quelque chose de méchant qui se cache en arrière-plan ? Le devoir premier des parents est d’assurer le bien-être et la sécurité de leurs enfants. Ce guide vous familiarisera avec les indicateurs d’actes répréhensibles possibles entre contact amusant et inapproprié. Faites confiance à votre instinct : si quelque chose ne vous semble pas bien, ce n’est pas bien. En tant que parent, vous êtes la meilleure personne pour connaître votre enfant.

Signes avant-coureurs de pédophilie

Pour les parents, il est impératif de remarquer les signes d'un pédophile. Cela pourrait indiquer une violence physique.

Changements de comportement

Soyez attentif si votre enfant se comporte soudainement différemment ou présente des traits différents. Par exemple, ils montrent des signes de dépression tels que la dépression, l’anxiété et l’agressivité. Ceux-ci peuvent être des manifestations d’un traumatisme émotionnel.

Éviter certaines personnes

Découvrez si votre enfant évite soudainement d'être seul avec des membres de sa famille, des amis ou des personnes qu'il connaît. Cela pourrait leur faire perdre tout intérêt pour cette personne.

Problèmes de sommeil

Recherchez des signes d'insomnie ou de cauchemars. Cela pourrait montrer que votre enfant se sent mal à l’aise ou en danger.

Mauvais résultats scolaires

Si vous constatez un changement soudain dans les performances ou le comportement de votre enfant à l'école, il est temps de vérifier. Le manque de concentration ou de dynamisme peut être le signe de problèmes émotionnels.

Ces indications ne sont pas toujours évidentes, mais en tant que parent, c’est vous qui connaissez le mieux votre enfant. Ne négligez pas votre instinct : si quelque chose ne vous convient pas, obtenez immédiatement l’aide dont vous avez besoin. Ce qui compte le plus, c’est que l’enfant soit en sécurité et qu’il reçoive l’aide nécessaire. Être maltraité plus tôt peut prévenir un traumatisme à long terme et favoriser la guérison de l'enfant.

Que faire si vous sentez que votre enfant est victime de pédophilie.

Que vous soyez un père inquiet ou une maman très simple, lire quelque chose comme ceci doit être assez difficile à comprendre pour vous, mais imaginez les conséquences que quelque chose comme cela arrive à votre propre enfant. Sans aucun doute, si vous êtes un parent inquiet, des choses comme celles-ci vous empêchent de dormir la nuit. Heureusement pour vous, il existe des moyens d'apprendre à l'avance de tels événements, par exemple :

Recherchez les signes avant-coureurs

Portez une attention particulière à votre enfant pour déceler tout signe de maltraitance. Cela inclut les blessures inexpliquées, les comportements sexuels, le retrait ou la dépression. Faites confiance à votre intuition – si vous sentez que quelque chose ne va pas dans le comportement de votre enfant. Portez une attention particulière au rôle d'une autre personne dans sa vie ; il vaut mieux enquêter plus en profondeur.

Parlez à votre enfant

Parlez franchement à votre enfant de ce qui vous inquiète. Assurez-leur qu’ils peuvent signaler n’importe quoi sans craindre d’être punis. Renseignez-vous doucement sur leurs relations avec les adultes, les enseignants, les entraîneurs ou les enfants plus âgés qui comptent pour eux. Essayez d'identifier les incohérences et la réticence à partager des informations sur des personnes spécifiques.

Contactez les autorités

Si votre enfant vous dit qu'il est maltraité ou si vous doutez qu'il soit actuellement en danger, signalez-le immédiatement aux services de protection de l'enfance. Vous pouvez également appeler les services d'urgence. Ils peuvent évaluer la situation, s'assurer de la sécurité de votre enfant et vérifier la situation. Donnez autant de détails que possible sur la divulgation ou sur la façon dont vous avez remarqué certains signes.

Envisagez de consulter

Que l'abus soit prouvé ou non, le conseil peut être utilisé pour résoudre des problèmes comportementaux ou émotionnels. Cela garantit que votre enfant se trouve dans un espace sûr. De plus, la thérapie par la parole aide à gérer ces sentiments de culpabilité, de colère ou d’impuissance.

La première chose à faire est d’agir rapidement pour sécuriser votre enfant. Ne négligez pas les signes avant-coureurs et ne rejetez pas votre intuition : vous connaissez votre enfant mieux que quiconque. En restant vigilant, en communiquant de manière continue et en recherchant l'aide d'un professionnel en cas de besoin, vous devenez un élément essentiel du processus de prévention de la maltraitance des enfants.

Montre Ados

Même si les adolescents sont capables de prendre soin d’eux-mêmes et d’exprimer leurs inquiétudes, cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont moins vulnérables à cette menace, quelles que soient les circonstances. Les adolescents âgés de 13 à 17 ans sont les plus vulnérables aux agressions sexuelles et, le plus souvent, ces adolescents ne disent pas à leurs parents ce qui s'est passé entre eux, si vous utilisez un TheOneSpy. application de surveillance parentale afin de voir ce que votre adolescent a fait en examinant attentivement son historique de navigation, ses comptes de réseaux sociaux, des messages texte, chats et appels téléphoniques qui peuvent vous donner un aperçu de ce qui se passe dans la tête de votre enfant.

De plus, leur comportement et leurs activités peuvent également être un moyen pour vous de vous tromper. Si votre enfant est vif, mange trop peu, joue avec la nourriture dans son assiette et reste seul, contrairement à la façon dont il se comportait auparavant, alors tout cela vous cause des problèmes.

Parlez à leurs professeurs

Bien que nous recommandons l'utilisation de L'application TheOneSpy En dernier recours, lorsque rien n'y fait, même si cela est fortement recommandé, la deuxième meilleure chose à faire est d'en parler au professeur de l'école de votre enfant. Si quelque chose ne va pas chez eux et qu’ils ne vous parlent pas, alors la personne avec laquelle ils sont le plus susceptibles de partager leur problème est leur professeur.

Conclusion

Les parents doivent être vigilants face à certains signaux d’alarme s’ils soupçonnent qu’un enfant est agressé. N'ayez pas peur de poser des questions ou de signaler une activité suspecte. Apprenez à vos enfants qu’ils peuvent toujours venir vers vous s’ils ne se sentent pas en sécurité. En étant vigilants et en surveillant leurs activités, nous serons en mesure de coopérer pour assurer la sécurité de nos enfants. Ainsi, en utilisant TheOneSpy L'application de surveillance des enfants vous aide non seulement à les surveiller, mais vous pouvez également vous assurer que leurs enfants ne vivent pas une expérience susceptible de les traumatiser à vie pour toujours.

Vous pourriez aussi aimer

Pour toutes les dernières nouvelles d'espionnage / surveillance des États-Unis et d'autres pays, suivez-nous sur Twitter , aimez-nous sur Facebook et abonnez-vous à notre  YouTube page, qui est mise à jour quotidiennement.