Harcèlement des enfants – Que faire si votre enfant est victime d'intimidation ?

L'enfance devrait être divertissante, joyeuse, instructive et pleine de belles expériences, mais pour peu d'enfants, elle peut être un enfer à cause du harcèlement. Bien que l'intimidation de manière amicale et ludique soit inoffensive, une oppression grave et sans restriction peut avoir de graves conséquences sur la santé mentale, physique et psychologique de votre enfant. En outre, cela peut influencer négativement les compétences comportementales et sociales de votre enfant.

Les parents doivent être pleinement préparés à protéger leur progéniture du cercle vicieux du harcèlement, tant dans le monde naturel que dans le monde cybernétique. Ainsi, ils devraient être l'intimidation de l'enfant, ses signes et ses précautions. Cet article traite du harcèlement des enfants, des conséquences et des solutions si votre enfant est victime d'intimidation.

Comment détecter l'intimidation des enfants

La détection est la première étape de la protection ; ainsi, les parents doivent toujours être vigilants pour protéger leurs enfants des menaces de soulèvement. Il est donc nécessaire de reconnaître les premiers signes d’intimidation. Il existe d’autres signaux d’alarme qui aident à détecter le harcèlement des enfants.

  • Si leur comportement change
  • S'ils échouent dans leurs études
  • S'ils ne s'intéressent pas au téléphone portable
  • S'ils évitent leurs amis et leur famille
  • S'ils se sentent déprimés et déprimés
  • Si leurs habitudes de sommeil et d’alimentation changent

Si vous constatez que votre enfant est victime de ces comportements, aidez-le à faire face à l'intimidateur.

L'impact de l'intimidation des enfants

L'intimidation et la cyberintimidation ont des effets durables sur la vie des enfants. L'intimidation affecte la santé physique et psychologique des enfants. Les enfants sont confrontés à des problèmes de santé psychologique tels que :

  • Anxiété, Stress
  • Dépression
  • Faible estime de soi
  • Pensées suicidaires
  • Stress traumatique
  • Déclin académique
  • Isolation sociale

Les conséquences sociales ont un impact direct sur les relations, la croissance sociale et la santé de l'enfant. Cela inclut également certains aspects tels que le retrait social, les difficultés relationnelles, le rejet des pairs, le manque de compétences sociales et les comportements agressifs.

Types d'intimidation

Les types d’intimidation comprennent différentes formes et comportements destinés à nuire à autrui. Voici les inclusions :

1. L'intimidation verbale

Ce type d’intimidation comprend des propos directement blessants visant à humilier et à dégrader quiconque. Il s'agit de faux noms, de taquineries, de railleries et de remarques sur l'apparence des autres.

2. L'intimidation physique

Ce type d'intimidation implique des dommages physiques ou intimes à la victime. Cela peut provoquer des coups, des trébuchements, des coups de pied et des bousculades. Il s’agit de montrer le pouvoir de la victime.

3. L'intimidation sexuelle

Cette intimidation impliquait des gestes, des commentaires et des paroles sexuels importuns destinés à rendre les autres maladroits et bien plus encore. Cela comprenait également des attouchements inappropriés et des rumeurs sexuelles.

4. L'intimidation sociale

Il s'agissait d'intimidation relationnelle visant à manipuler les relations et à propager de fausses rumeurs dans le cercle social de la victime.

5. Cyberintimidation

La cyberintimidation est également une forme d’intimidation qui se produit sur les plateformes en ligne via l’utilisation d’appareils numériques. Cela inclut la communication en ligne pour harceler et nuire à autrui. Cela impliquait des messages, des commentaires et des publications menaçants et nuisibles pour embrasser les autres.

Que faire si votre enfant est victime d'intimidation

Les parents jouent un rôle important dans prévenir l'intimidation des enfants. Au départ, il est difficile de cerner le harcèlement et de comprendre les signes d’oppression verbale et émotionnelle. Il est donc recommandé de surveiller les signaux d’alarme concernant le harcèlement des enfants. Si vous constatez un changement de comportement chez votre enfant, parlez-lui afin de savoir s'il vit quelque chose de désagréable comme l'intimidation.

La première chose à faire dans la prévention du harcèlement est l’éducation. Vous devez éduquer vos enfants sur l'intimidation et sur les moyens de gérer l'intimidateur. Ils doivent savoir quoi faire et ne pas laisser le persécuteur les victimiser. De plus, votre lien avec les enfants doit être suffisamment fort pour qu’ils vous informent s’ils les trouvent en difficulté.

Les points suivants peuvent également aider à préparer votre enfant au harcèlement en face à face et en ligne. Pour faire face au harcèlement, les parents doivent suivre les étapes comme une communication ouverte, l'éducation des enfants, la connaissance des tendances sociales et la mise en œuvre de la sécurité sociale.

Étape n°1 : Prendre soin de votre enfant

Prendre soin de votre enfant est la première étape pour les prévenir. Ce n'est pas bien si votre enfant est triste ou déprimé. Assurez-vous qu’ils ne souffrent pas de pires souffrances dans le monde en ligne et hors ligne. Si votre enfant subit du harcèlement, soyez vigilant pour le protéger de cette situation. Discutez ouvertement de cette question et aidez votre enfant en cas de besoin.

Étape n°2 : définir les limites

Une autre chose importante est de fixer des limites et de prendre des précautions. La meilleure façon de lutter contre la cyberintimidation consiste à utiliser les paramètres de confidentialité et de sécurité. Applications de médias sociaux comme Facebook permettez aux utilisateurs de choisir qui contacter, d'envoyer une demande d'ami, de transmettre des messages et de consulter les publications sur les réseaux sociaux. L'utilisateur peut également empêcher un persécuteur de faire des commentaires harcelants sur une publication. Les parents doivent connaître ces paramètres pour aider leurs enfants à sécuriser leurs réseaux sociaux et leurs comptes en ligne et à les empêcher d'être victimes d'intimidation.

Étape n°3 : utilisez une application de contrôle parental comme TheOneSpy

Alors, utilisez le meilleur logiciel de contrôle parental qui vous permet de surveiller de près les activités en ligne et hors ligne de vos enfants pour les protéger de l'intimidation dans le monde naturel et cybernétique. Par conséquent, TheOneSpy est la meilleure option pour protéger vos enfants du danger numérique. Grâce à cela, vous pouvez détecter plus tôt ce qui se passe dans la vie des enfants et contribuer à leur protection.

En utilisant la meilleure application, vous pouvez consulter les messages des enfants, écouter les appels, afficher et écouter son entourage, et trouvez leur emplacement en direct. Ce n'est pas assez; ce logiciel unique vous fournit une liste de logiciels espions pour analyser les activités de votre enfant afin de l'aider à dénoncer s'il est victime d'intimidation.

1. Surveillance des médias sociaux
Avec la meilleure application de contrôle parental, vous pouvez consulter les comptes de réseaux sociaux de votre enfant pour vérifier ses discussions, ses appels et ses contenus multimédias partagés. Cela vous permet de détecter s’ils sont victimes d’intimidation et de les protéger.
2. Définissez des mots-clés et des expressions.
Pour détecter le harcèlement, vous n’avez pas besoin de parcourir de longues conversations. Définissez simplement des mots-clés et des expressions pour détecter si votre enfant est victime d'intimidation et sachez-le plus tôt.
3. Historique de recherche
Cette fonctionnalité permet aux parents de savoir si leurs enfants recherchent une prévention contre l'intimidation pour obtenir de l'aide sur Internet. Cela signifie que votre enfant souffre et a besoin d’aide. Vous pouvez secrètement les connaître et éventuellement les aider.

Gardez les preuves

Les preuves sont cruciales car elles peuvent renforcer votre dossier. C'est toujours une mauvaise idée de supprimer les éléments de harcèlement, que ce soit dans les messages, les e-mails, les appels ou sous toute autre forme. Vous pouvez également avoir des témoins qui ont observé le comportement d'intimidation du bourreau.

Obtenir de l'aide

Vous pouvez signaler votre cas aux autorités supérieures une fois que vous disposez de suffisamment de preuves contre l'intimidateur. Le professeur de l'école, les amis ou les conseillers étudiants de votre enfant peuvent protéger votre enfant contre l'intimidation. Cependant, si le problème n’est toujours pas résolu, vous pouvez contacter les autorités chargées de l’application de la loi pour prendre les mesures nécessaires contre l’intimidateur.

Conclusion

L'intimidation des enfants n'est acceptable dans aucune situation et constitue un problème social qui doit être résolu par des actions collectives. Il est donc nécessaire de sensibiliser, de mettre en œuvre des stratégies anti-intimidation à l'école, d'ouvrir la communication et de recueillir des preuves pour prendre les mesures appropriées. De plus, les parents doivent connaître le meilleur logiciel de surveillance du contrôle parental pour créer un environnement numérique plus sûr afin de protéger les enfants contre l'intimidation.

J'espère que cet article vous aidera à en savoir plus sur l'intimidation des enfants et sur la manière de protéger votre enfant de cette menace. Continuez à nous rendre visite pour plus d’informations sur la parentalité et la protection des enfants en ligne et hors ligne.

Vous pourriez aussi aimer

Pour toutes les dernières nouvelles d'espionnage / surveillance des États-Unis et d'autres pays, suivez-nous sur Twitter , aimez-nous sur Facebook et abonnez-vous à notre  YouTube page, qui est mise à jour quotidiennement.