Les dangers du partage d’informations personnelles et de photos d’enfants en ligne

impact de l'IA sur l'avenir des enfants

En tant que parent, vous souhaitez capturer et partager chaque moment précieux de la vie de votre enfant en ligne. Cependant, ces publications sur les réseaux sociaux et ces photos en ligne pourraient mettre votre enfant en danger. La technologie de l'IA a progressé là où les images accessibles au public peuvent être manipulées et utilisées à mauvais escient. En téléchargeant des photos de vos enfants à la vue de tous, vous pouvez involontairement fournir du matériel aux prédateurs pour créer de fausses images explicites et mettre en danger la sécurité et la vie privée de votre enfant. Même si les réseaux sociaux offrent un moyen simple de partager des moments de joie avec vos amis et votre famille, vous devez réfléchir à la manière dont ceux qui ont de sinistres intentions pourraient accéder à ces données et les utiliser.

Dévoilement des risques en ligne pour la vie privée des enfants

Le téléchargement d'informations personnelles et de photos d'enfants sur des comptes publics de réseaux sociaux ou leur partage ouvertement en ligne présente de graves risques pour la sécurité et la vie privée d'un enfant. Les pédophiles et autres prédateurs recherchent sur les réseaux sociaux et sur Internet des informations qu’ils peuvent exploiter.

Une fois que les images et les détails sont publiés publiquement, tout le monde peut les voir et y accéder, et il est presque impossible de les supprimer complètement. Les technologies d'intelligence artificielle permettent aux prédateurs de manipuler de vraies photos d'enfants en images inappropriées et dérangeantes. Ces médias synthétiques générés par l'IA, connus sous le nom de "deepfakes", sont de plus en plus réalistes et difficiles à détecter.

Les parents ne doivent jamais partager publiquement des détails, des lieux, des horaires ou des photos personnellement identifiables pour éviter ces dangers. Gardez les comptes de médias sociaux privés et soyez extrêmement judicieux dans les informations et les images partagées, même avec des amis. Éduquez les enfants à la sécurité sur Internet et surveillez régulièrement leur activité et leurs profils en ligne.

Dans l'ensemble, les risques d'un partage excessif sur Internet d'aujourd'hui l'emportent largement sur les avantages. Les parents peuvent aider à assurer leur sécurité en ligne en faisant preuve de prudence et en protégeant la vie privée des enfants. À une époque où les capacités de l'IA augmentent, la vigilance et la discrétion sont essentielles. Garder les détails et les images des enfants privés et sécurisés est l'un des meilleurs moyens de se prémunir contre les dommages potentiels.

Le début de l'horrible avenir

Les progrès rapides des technologies d’intelligence artificielle telles que la génération de vidéo et d’audio deepfake ont créé des médias synthétiques de plus en plus sophistiqués. Cette évolution alarmante pose de sérieux risques, en particulier lorsque ces capacités sont exploitées de manière malveillante.

Les deepfakes deviennent plus réalistes et plus difficiles à détecter, permettant aux acteurs malveillants de générer des médias synthétiques à des fins de fraude, d'extorsion ou de tromperie publique.

La Barclays Bank estime que d'ici 2030, les incidents de fraude d'identité pourraient atteindre 7.4 millions par an. Les deepfakes représentent une menace émergente qui pourrait permettre de nouvelles formes de vol d'identité et de fraude. Les médias synthétiques représentant un individu pourraient être utilisés pour usurper des comptes en ligne, demander des prêts ou commettre d'autres actes malveillants sous l'identité de quelqu'un d'autre.

Les risques associés aux Deepfakes sont particulièrement préoccupants lorsque la technologie génère ou manipule les médias pour enfants. Les pédophiles utilisent l'IA pour transformer de vraies photos d'enfants en images sexualisées, mettant en danger de nombreux jeunes utilisateurs de médias sociaux. Les parents doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils partagent des photos de leurs enfants en ligne et enseigner aux enfants les meilleures pratiques de sécurité sur Internet pour limiter les risques.

Comment les criminels utilisent l'IA pour créer de fausses images

Les modèles d'IA peuvent transformer des photos innocentes de mineurs en contenu inapproprié. Les délinquants utilisent des réseaux neuronaux, un algorithme d'apprentissage automatique, pour générer des images nues d'enfants à partir de photos publiées régulièrement sur les réseaux sociaux ou partagées en ligne. Ces systèmes d'IA sont entraînés sur des milliers de photos nues pour apprendre à créer de fausses images réalistes.

Une fois que l'IA a généré ces images, les criminels les distribuent sur le dark web et d'autres coins illicites d'internet. Ces médias manipulés par l’IA, appelés deepfakes, sont extrêmement difficiles à détecter et à arrêter leur propagation, permettant aux prédateurs de continuer à créer et à partager du contenu.

Les familles doivent faire preuve de prudence lorsqu'elles publient des photos d'enfants en ligne. Les images partagées sur les plateformes sociales contiennent des données auxquelles l'IA peut accéder et manipuler. Les parents doivent limiter autant que possible les informations et les médias sur les mineurs sur Internet pour atténuer les risques. La sensibilisation à la manière dont les criminels exploitent l'IA contribuera également à résoudre ce problème et à mieux protéger les enfants à l'ère numérique. Les mesures de sécurité en ligne doivent évoluer à mesure que la technologie progresse pour faire face aux menaces émergentes.

La campagne vidéo « Deepfake Ad » sensibilise

La campagne Deepfake Advideo sensibilise aux conséquences dévastatrices du partage de données personnelles et d'images d'enfants en ligne. L'annonce met également en garde les parents contre le partage en ligne des photos de leurs enfants. Cette publicité a été réalisée par la société de télécommunications Deutsche Telekom, qui explique aux parents comment les criminels peuvent manipuler les photos de leurs enfants à des fins illégales.

Les risques de l'IA et des technologies "Deepfake"

Les progrès de l’IA ont permis de créer de fausses images et vidéos très réalistes, connues sous le nom de deepfakes. Les criminels exploitent ces technologies pour générer des images explicites d’enfants à partir de photos régulièrement publiées sur les réseaux sociaux.

Une fois que les images personnelles ont été partagées publiquement en ligne, elles peuvent être collectées et utilisées pour créer des deepfakes sans le consentement de l'individu. La campagne Deepfake Ad présente un scénario effrayant pour avertir les parents de ces risques avant de partager des images de leurs enfants sur des plateformes publiques.

Protéger la vie privée des enfants à l'ère numérique

Les parents doivent faire preuve de prudence lorsqu’ils publient des photos de mineurs sur les réseaux sociaux ou partagent des informations personnelles sur leurs enfants sur des forums publics en ligne. Les informations partagées sur ces supports peuvent être consultées et diffusées à l’échelle mondiale sans surveillance ni responsabilité.

Les parents devraient limiter la quantité d'informations personnelles sur leurs enfants partagées en ligne afin de protéger la vie privée et le bien-être de leurs enfants à l'ère numérique. Les photos et les détails publiés sur les comptes publics de réseaux sociaux doivent être soigneusement sélectionnés. La sensibilisation à la manière dont les données et les images peuvent être utilisées à mauvais escient est essentielle pour promouvoir la sécurité des enfants.

Vivez avec l'avenir de la technologie AI en toute sécurité avec TheOneSpy

Les parents doivent utiliser logiciel de contrôle parental vivre en sécurité dans l’avenir de la technologie de l’IA et assurer la sécurité de leurs enfants ; les parents doivent utiliser des applications de contrôle parental comme TheOneSpy.

Surveiller les empreintes numériques

Pour entretenir les enfants sécurité en ligne, les parents doivent surveiller les activités sociales de leurs enfants et les empreintes numériques d'Internet. Les parents devraient regarder ce que leurs enfants publient et commentent sur Internet. Ils doivent également rechercher le contenu qu'ils consomment lorsqu'ils utilisent les plateformes sociales. Empêchez les enfants de partager des informations personnelles et des photos sur les médias publics. Les parents peuvent ajouter une couche de protection supplémentaire sur les appareils de leurs enfants en installant l'application de contrôle parental TheOneSpy qui fournit un aperçu complet des activités en ligne des enfants.

Vérifier les messages et les chats

Les enfants sont vulnérables et peuvent facilement se laisser manipuler par les pédophiles. Les pédophiles et autres prédateurs recherchent activement des enfants en ligne. C'est pourquoi il est nécessaire de surveiller les messages des enfants mineurs sur des applications comme WhatsApp et Facebook Messenger. Le logiciel de surveillance des réseaux sociaux de TheOneSpy permet aux parents de rechercher les messages suspects provenant d'étrangers et de prendre les mesures appropriées. Lorsque les parents apprennent à leurs enfants à ne pas partager d’informations personnelles sur Internet, ils peuvent réduire le danger des pédophiles.

Suivre l'emplacement du téléphone

Avec l'aide de TheOneSpy, les parents peuvent conserver une trace de l'endroit où leurs enfants se rendent. Ainsi, ils peuvent s'assurer que leurs enfants sont dans un endroit sûr et qu'ils ne visitent pas des sites qui sont mauvais pour eux. TheOneSpy a les fonctionnalités Suivi de localisation GPS et Alerte GEO-clôture; il avertit les parents lorsque leur enfant voit une zone qui ne leur convient pas. En surveillant le site, les parents peuvent savoir que leurs enfants sont à l'endroit où ils disent être.

Limites de temps d'écran

TheOneSpy donne la fonctionnalité de limiter le temps d'écran de leur enfant. Pour les enfants qui sont accros aux téléphones, cette fonctionnalité peut aider à réduire leur dépendance. Ils peuvent également bloquer des jeux ou des applications spécifiques que leurs enfants utilisent le plus fréquemment. Cela peut aider à limiter le temps d'écran, en particulier la nuit, afin que les enfants puissent dormir suffisamment.

Conclusion

Comme la technologie nous a facilité le partage d'informations en ligne, elle a également permis aux acteurs malveillants de les utiliser à mauvais escient. Aucun parent ne veut risquer l'identité de ses enfants, mais en partageant leurs photos, ils fournissent des données aux pédophiles qui peuvent les utiliser explicitement. Prenez soin de ce que vous partagez en ligne et avec qui vous le partagez. La sécurité et la protection de l'enfant dépendent de la vigilance et de la discrétion du tuteur. Le risque de l’IA est réel, mais les logiciels de contrôle parental comme TheOneSpy peuvent permettre aux enfants de vivre librement et joyeusement en les tenant à l’écart des activités nuisibles. Réfléchissez avant de partager et ne partagez qu'avec précaution.

Vous pourriez aussi aimer

Pour toutes les dernières nouvelles d'espionnage / surveillance des États-Unis et d'autres pays, suivez-nous sur Twitter , aimez-nous sur Facebook et abonnez-vous à notre  YouTube page, qui est mise à jour quotidiennement.